Aurélie Gourguechon
Praticien certifié en Hypnose à Cherbourg

Peurs et phobies

05 Mai 2018 Aurélie Gourguechon Autres articles sur l'hypnose

Quelle différence en peur et phobie ?

La peur n'est pas aliénante, elle reste contrôlable. Il est possible d'avoir peur de l'avion si c'est la première fois que l'on effectue un long trajet. Cependant si la peur est systématique, qu'elle se transforme en angoisse et provoque une souffrance et des réactions excessives, il s'agit d'une phobie. wikipédia

Comment se manifeste l'émotion de la peur qui parfois devient une phobie ?

Une peur peut être incontrôlable, non raisonnée, sur-dimensionnée par rapport à une situation (ex : un examen), un objet (ex : une voiture), d'un être vivant (ex : un animal). La personne est bien consciente du caractère irrationnel de sa peur mais elle ne peut la gérer. 

Il peut y avoir différents niveaux de peur : je ne me sens pas à l'aise en voiture, je suis incapable de prendre la voiture pour conduire.

L'apparition d'une peur peut être consécutive à un évènement traumatisant ou non, il n'y a pas de règle précise.

La personne va alors mettre en place des stratégies d'évitement pour ne pas être confrontée à sa peur ce qui aura un impact dans sa vie personnelle en fonction du type de peur (ex : privation de moment de plaisir car je ne pars plus en vacances en avion, j'ai peur en voiture alors je me vois contraint de prendre les transports en commun ce qui allonge mon temps de transport . . . )

Les phobies

Les troubles phobiques spécifiques consistent en une anxiété persistante, irréaliste et intense ainsi qu’une peur de situations, circonstances ou objets particuliers.

Les phobies spécifiques sont des troubles anxieux fréquents qui touchent environ 8 % des adultes sur toute période de 12 mois donnée. Les phobies spécifiques les plus communes comprennent la peur des animaux (zoophobie), la peur de la hauteur (acrophobie) et la peur des orages (astraphobie ou brontophobie). Au moins 5 % des personnes présentent un certain degré de peur vis-à-vis du sang, des injections ou des blessures. Les personnes qui souffrent d’une phobie spécifique ont souvent au moins deux phobies. Les personnes souffrant de phobies spécifiques évitent les situations ou les objets qui déclenchent spécifiquement leur anxiété et leur peur, ou les supportent dans une grande souffrance, conduisant parfois à une crise de panique. Elles reconnaissent toutefois que leur angoisse est excessive et sont donc conscientes d’avoir un problème.

Certaines phobies spécifiques sont peu gênantes. Par exemple, un citadin qui a peur des serpents n’aura aucun mal à les éviter. D’autres phobies spécifiques nuisent considérablement au fonctionnement de la personne affectée. Par exemple, un citadin qui redoute les ascenseurs pourra y être souvent confronté et par conséquent il devra régulièrement faire un choix difficile : éviter une situation professionnelle importante, monter de nombreuses marches, ou endurer le moment dans l’ascenseur avec beaucoup de gêne.

On parle, toutefois de trouble phobique quand une peur (phobie) est :

  • Irréaliste

  • Disproportionnée par rapport au danger réel

  • Tellement intense qu’elle empêche la personne d’accomplir ses activités normales

Par exemple, une personne peut être atteinte d’un trouble phobique si sa peur de la hauteur est telle qu’elle ne peut pas travailler dans un bâtiment à plusieurs étages, ou si sa peur des animaux l’empêche d’emmener ses enfants au zoo.

  • Si la personne est en présence des choses dont elle a peur, elle peut avoir une crise de panique

  • Le traitement repose sur la thérapie d’exposition, qui consiste à s’habituer progressivement aux choses dont on a peur

Les phobies sont nombreuses, mais les plus courantes concernent :

  • Les animaux (zoophobie)

  • La hauteur (acrophobie)

  • Les lieux clos (claustrophobie)

  • Les orages (astraphobie ou brontophobie)

    extrait de manuel MSD

Comment vous accompagner ?

En hypnose nous travaillons dans l'inconscient, à un autre niveau, dans un état modifié de conscience qui permet de modifier la perception de votre peur ou de remonter à l'origine du problème en régression.

Nous pouvons travailler également avec la sophrologie avec cette technique :

Sophro-correction sérielle (SCS) (B. Etchelecou) : Cette technique permet au sujet de corriger une situation anxiogène ou une ou plusieurs sensations négatives. Cela se fait peu à peu en plusieurs séances. En niveau de conscience modifiée, le sujet se rapproche de plus en plus de la situation anxiogène et vient lui substituer une image ou une sensation positive. Cela se fait en congruence avec le souhait du patient.

Indications  : Toutes les situations anxiogènes apportées par le sujet. Cette technique peut être très utile au cours de suivis thérapeutiques (troubles névrotiques, problèmes phobiques notamment, douleurs…).

 

Avec l'EFT ou le RITMO (proche EMDR), nous allons désensibiliser progressivement votre phobie.

 

Pour toute demande de renseignements, contactez-moi, je vous reçois en cabinet à Tourlaville (secteur Cherbourg en Cotentin).

 

Je vous reçois à Tourlaville, secteur Cherbourg en Cotentin, à partir de 7 ans pour de l'hypnose Ericksonienne et de l'hypnose de régression, en cabinet ou à distance (skype, messenger).


Articles similaires

Derniers articles

La phobie scolaire

Le trouble d'anxiété généralisée chez l'adulte, chez l'enfant et l'adolescent

Auto-hypnose : la bulle de protection

Catégories

ARTICLES SUR MES
AUTRES PRATIQUES
INFOS DIVERSES

Sophrologie
Energétique
EFT . . .

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.